ASTER

visuel_msh_aster_vflargeur_500.jpg

Crédit photo : Stéphanie Truchet


Titre : Attractivité résidentielle des zones rurales et péri-urbaines et ségrégation soico-spatiale

Acronyme : ASTER

Disciplines : Economie, Démographie, Géographie, Sociologie, Anthropologie

Mots-clés : Attractivité, espace rural, mobilité résidentielle, ségrégation, gentrification

Financement : MSH

Durée du projet : 24 mois

Porteurs scientifiques : Stéphanie Truchet (UMR Territoires)

Laboratoires et services de la MSH associés au projet : 

  • Territoires

Autres partenaires :

 


Résumé : 

L’objectif est d’apporter un éclairage sur la question de la ségrégation sociale dans les espaces ruraux, notamment en étudiant dans quelle mesure les mobilités résidentielles vers les zones rurales participent à ce processus. Plus précisément, le projet se décline en trois volets de recherche. D’une part, il s’agira de fournir un état des lieux récent sur l’état de la ségrégation sociale dans les espaces ruraux, et d’identifier les territoires qui se paupérisent et ceux qui se gentrifient (volet 1). D’autre part, nous chercherons à comprendre si les mobilités résidentielles contribuent à la ségrégation sociale dans les espaces ruraux (volet 2). Enfin, nous analyserons comment l’arrivée de nouvelles populations est perçue par les acteurs locaux dans les territoires qui se gentrifient (volet 3).

Conformément à l’esprit de cet appel à projet, cette recherche associe des chercheurs de cinq disciplines (démographie, économie, géographie, sociologie et anthropologie), affiliés à trois unités de recherche différentes implantées en France et au Canada. D’une part, cela nous conduira à utiliser des approches variées (sur le plan théorique, méthodologique et concernant les terrains d’étude), nous permettant ainsi de réaliser une analyse scientifique originale et approfondie d’une thématique complexe. D’autre part, ce projet de recherche est l’occasion de développer un réseau de chercheurs sur une thématique importante ; il pourrait ainsi constituer un levier pour répondre, à plus long terme, à des appels à projets nationaux, européens et internationaux.

Abstract : 

This project aims at providing a better understanding of social segregation in rural areas, especially by studying whether residential migrations towards rural areas contribute to social segregation. More precisely, the project will be carried out in three steps. First, we will provide a detailed description of the state of social segregation in rural areas and we will identify rural areas which are impoverishing and those which are gentrifying. Second, we will test whether residential migrations towards rural areas contribute to social segregation. Finally, we will analyze how new populations are considered by local actors in rural areas under gentrification. In line with this call for projects, the present research associates researchers from five different disciplines (demography, economics, geography, sociology and anthropology), affiliated to three different research departments, located in France and Canada. This will lead us to use varied approaches (in terms of theory, methodology and studied areas), which will allow us to provide an original and thorough scientific analysis of a complex issue. Moreover, this research project leads us to develop a new research network on a crucial issue, which could enable us, in the longer term, to apply for national, european and international calls for projects.