Cultures et écritures mineures de « l’exception » dans les Amériques

cultures_mineures.jpg

Cultures et écritures mineures de « l’exception » dans les Amériques

Ouvrage collectif sous la direction de Christine Dualé et Anne Garrait-Bourrier
Paris, L’Harmattan, coll. « Inter-National », 2020, 184 p.

 

Cet ouvrage collectif cherche à mettre en avant toute l’originalité de l’écriture dite « mineure » au sens deleuzien, rendue canonique par le traitement même de l’héritage culturel américain mais aussi européen. En inscrivant leur écriture dans un nouveau territoire langagier, les auteurs et artistes de « la marge », participent en effet – dans leur cheminement vers « l’exception » et « l’exceptionnel » – de l’émergence d’une nouvelle voix tout en imposant une nouvelle voie.

Les différents articles rassemblés ici développent une réflexion sur l’interracialité et le tiers espace défini par Homi Bhabha. En s’appuyant aussi sur la philosophie de Deleuze et Guattari – notamment sur leur concept de rhizome – les contributeurs de cette publication cherchent à approfondir l’archéologie textuelle, artistique et culturelle dans les Amériques. Ils s’attachent à montrer ce que le texte et les représentations artistiques disent de la difficulté à obtenir le statut d’écrivain ou d’artiste lorsque l’on est issu des minorités noire et indienne et du passé « mythologisé » des descendants d’esclaves ou des Amérindiens.

Ouvrage publié avec le soutien du Centre d’Études sur les Langues et les Littératures Étrangères et Comparées (CELEC, EA 3069) de l’Université Jean Monnet, Saint-Etienne et du Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétiques (CELIS, EA 4280) de l’Université Clermont Auvergne.

 

En savoir plus : Cliquez !