Flaubert ou l’œuvre muse

flaubert-muse.jpg

Flaubert ou l’œuvre muse

Thierry Poyet et Franck Colotte
Paris, Éditions Kimé, coll. « Détours littéraires, Littérature », 2021, 286 p.

Et si la commémoration du bicentenaire de la naissance de Flaubert exigeait un effort de prospective ? En effet, de quel texte majeur l’œuvre de Flaubert, fondamentalement matricielle, sera-t-elle finalement l’œuvre source ?

La critique s’est beaucoup intéressée aux lectures du romancier et aux textes qui ont pu l’inspirer ; elle a longuement analysé les principes de sa poétique et la manière patiente dont elle s’est élaborée. Mais quid des influences multiples sur ses contemporains ? Elle a beaucoup moins observé comment les héritiers autoproclamés se sont emparés de l’esthétique flaubertienne pour construire leurs propres œuvres et comment ces dernières font honneur ou pas à l’héritage reçu.

C’est cet oubli que prétend réparer Flaubert ou l’œuvre muse. L’étude offre en effet une exploration panoramique des œuvres de littérature française qui, dans le mystérieux processus labyrinthique de la création artistique, en plus d’être prismatique, devenue multidimensionnelle, ont contribué jusqu’à ce jour à faire vivre une réelle flaubertolâtrie.

En savoir plus : Cliquer...