IntelEspace - « Gergovie et les sites arvernes »

Depuis 2017, la MSH de Clermont-Ferrand est partenaire, aux côtés du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, du projet de valorisation scientifique et culturelle « Gergovie et les sites arvernes ». La plateforme de géomatique IntelEspace en coordonne le volet archéologique et participe à la connaissance des réseaux de peuplement de la fin de l’Âge du fer à la fin de l’Antiquité dans le bassin clermontois au moyen de méthodes de détection non-invasives : imagerie multi-capteurs par drone (Lidar, multispectral et thermique), prospections géophysiques et prospections pédestres.

gergovie1.jpg
Vue depuis le plateau de Gergovie / © Pictures Fabryc, CD63 - 2017

Par le biais d’une convention de collaboration scientifique et culturelle établie entre le Conseil départemental du Puy-de-Dôme (CD63) et l’Université Clermont Auvergne, la plateforme IntelEspace, plateforme de géomatique de la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand, apporte son expertise scientifique et technique au projet « Gergovie et les sites arvernes », relevant du volet territorial Puy-de-Dôme d’un contrat de plan État – Région (2015-2020).

gergovie2.jpg
Plateau de Gergovie / © Pictures Fabryc, CD63 - 2017

Depuis 2017, la plateforme gère notamment le traitement et l’interprétation des données Lidar acquises par le CD63 en 2016 sur le secteur « Gergovie-Gondole » (superficie de 57,5 km2) et l’élaboration d’un bilan documentaire couplé à un vaste programme de cartographie dynamique, de prospections au sol (Programme Agricola) et d’analyse spatiale ayant pour objectif d’orienter les stratégies de recherches archéologiques et paléoenvironnementales à venir.

gergo_ombre_portee1.jpg
Plateau de Gergovie, Cast shadows / © E. Fovet, IntelEspace - MSH Clermont, 2017

Sous la direction scientifique de Marion Dacko (MSH) et de Yann Deberge (Inrap), IntelEspace coordonne également un projet de recherche autorisé par le Ministère de la Culture et de la Communication (2018-2021) sur les camps romains installés devant l'oppidum de Gergovie à l'occasion du siège de 52 av. J.-C., au moyen d’un croisement expérimental de méthodes non invasives et de compétences scientifiques diversifiées :

  • Prospections géophysiques (responsables : G. Hulin, F.-X. Simon – Cellule géophysique de l'Inrap, Direction scientifique et technique, Métis - UMR 7619, Chrono-Environnement - UMR 6249), avec la collaboration du Laboratoire Magmas et Volcans - UMR 6524 CNRS / UMR 163 IRD / UCA).
  • Imagerie multi-capteurs par drone (Lidar, multispectral, thermique) (responsables : F. Vautier, E. Fovet, MSH – UAR 3550).
  • Phytoarchéologie et pédologie (responsables : M. Cabanis, G. Vernet, Inrap et Laboratoire Magmas et Volcans, avec la collaboration de M. Burst et A. Bonis - Geolab, - UMR 6042).

gergovie_3_photos.jpg
Prospections multi-méthodes au pied de Gergovie / © IntelEspace - MSH Clermont, 2018-2020

La plateforme s’investit enfin dans le volet « valorisation » du projet « Gergovie et les sites arvernes » via la réalisation des contenus textuels et iconographiques pour les outils de médiation culturelle du plateau de Gergovie développés par le CD63. Elle a aussi collaboré à l’élaboration du contenu scientifique et audiovisuel du Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie, qui a ouvert ses portes sur le Plateau, le 19 octobre 2020. Un partenariat entre le Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie, le Département du Puy-de-Dôme et la Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand a également donné naissance à un cycle de quatre conférences par an autour de l’archéologie et de l’histoire du territoire arverne, au regard des travaux scientifiques récents : Echos d’Archéos.

gergovie_tryptique_2.jpg
1. Musée Archéologique de la Bataille de Gergovie / © Pictures Fabryc, CD63 - 2019
2. Évocation du rempart de l'oppidum de Gergovie / © CD63, 2020 - dessin : Yoann Bit Monnot DPLG - cliché : PicturesFabryc
3. Conférence #1 d'Échos d'Archéos / Illustration : G. Pissondes

Les recherches archéologiques menées dans le cadre du projet « Gergovie et les sites arvernes » ont donné l’impulsion à la création, aux Presses Universitaires Blaise Pascal, d’une nouvelle collection, dédiée à l’archéologie : Terra Mater. Dirigée par Bertrand Dousteyssier, archéologue, ingénieur de recherche à la plateforme IntelEspace, elle a été lancée le 27 juin 2019 avec la publication de deux ouvrages, Les Fortifications de l’oppidum de Gergovie et Sépultures de chevaux devant Gergovie.

gergovie_terra_mater1.jpg