La Belle au bois dormant en ses métamorphoses

bbdormant_p1.jpg

La Belle au bois dormant en ses métamorphoses
Textualité, transtextualité, iconotextualité

Ouvrage Collectif sous la direction de Pascale Auraix-Jonchière et Frédéric Calas
PUBP, collection Croisée des SHS, février 2019, 286 p.

 

La séduction et le charme des contes ont partie liée avec leur capacité à se métamorphoser au cours du temps en adoptant tout type de scénographies, de genres et de supports tout en réinvestissant de nouvelles significations et en variant ou mêlant les destinataires. C’est ce pouvoir métamorphique fort que le présent volume interroge à partir d’un personnage qui incarne mieux que tout autre ces virtualités latentes : la Belle endormie aux rêves insondables. L’approche retenue est motivée par la nature du dialogue qui se noue entre deux productions littéraires elles-mêmes riches de résonances intertextuelles, distantes de deux siècles et ancrées dans deux pays et cultures différents : « La Belle au bois dormant » de Charles Perrault et « Dornröschen » des frères Grimm. Ce rapport problématique sert de point d’ancrage aux diverses réécritures auxquelles ces deux contes, tour à tour isolés ou croisés, donnent lieu dans les domaines du texte et de l’image jusqu’à l’époque contemporaine.

Pascale Auraix-Jonchière est professeur de littérature française du XIXe siècle à l'Université Clermont-Auvergne. Elle consacre notamment ses recherches à la réception des mythes et des contes, aux liens entre la littérature et les interactions sociales et à la poétique des formes brèves. Elle est responsable du programme Grimm avec Frédéric Calas depuis sa création en 2012 dans le cadre du CELIS (EA 4280) et co-dirige la collection "Mythographies et sociétés" des Presses Universitaires Blaise Pascal avec Véronique Léonard-Roques.

Frédéric Calas est professeur de langue et littérature françaises à l'Université Clermont-Auvergne, où il enseigne la stylistique et l’analyse du discours. Ses recherches portent principalement sur les textes de la période classique (Molière, Madame de Sévigné, Guilleragues, La Fontaine, Perrault) ou de celle des Lumières (Marivaux, Montesquieu, Rousseau).

En savoir plus : Cliquez !