Le rôle des femmes dans les sociétés américaine et européenne au XVIIIe siècle

roledesfemmes_p1.jpg

Le rôle des femmes dans les sociétés américaine et européenne au XVIIIe siècle
Représentations et pratiques

Ouvrage collectif sous la direction de Linda Garbaye
PUBP, collection HISTOIRES CROISÉES, janvier 2018, 82 p.

 

Cet ouvrage porte sur le rôle social et politique des femmes dans les sociétés européenne et américaine au XVIIIe siècle. Le regard transatlantique montre la grande diversité des rôles des femmes à cette époque. Les conditions sociales et économiques des femmes influent fortement sur leurs modes de politisation et d’engagement dans la vie de la cité. Le livre montre aussi que les réalités vécues en Europe et en Amérique à cette époque peuvent différer des représentations de compassion et de bienveillance dans lesquelles les femmes étaient souvent enfermées. Le rôle social des femmes évolue à l’époque des Lumières dans un sens généralement plus libérateur pour elles, en raison, par exemple, d’une amélioration de leur accès à l’instruction, qui a mené certaines à publier leurs œuvres sous leur vrai nom. Il n’en demeure pas moins qu’elles sont restées largement soumises à cette époque à un ordre social, politique et juridique masculin, qui continuait à les cantonner dans des rôles subordonnés ou marginaux.

Linda Garbaye est maître de conférences en histoire et civilisation américaine à l’Université Clermont Auvergne. Elle est membre du Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (CHEC). Ses recherches portent sur la jeune Amérique, l’histoire politique et la citoyenneté aux États-Unis. Ses articles récents concernent les droits et les modes de participation politique des femmes aux États-Unis et en France au XVIIIe siècle, le vote des femmes dans l’État du New Jersey à cette époque, ou encore le rôle politique d’Abigail Adams, femme du président John Adams, dans la jeune Amérique.

En savoir plus : Cliquez !