L'espace funéraire et le site gallo-romain de la “ Barrière du Lot ” aux Martres-de-Veyre (Puy-de-Dôme) : fonds ancien et nouvelles données

racf_martres.jpg

L'espace funéraire et le site gallo-romain de la “ Barrière du Lot ” aux Martres-de-Veyre (Puy-de-Dôme) :
fonds ancien et nouvelles données

Article collectif de Marion Dacko, Bertrand Dousteyssier, Paloma Lorente Sebastián, Catherine Breniquet, Frédérique Blaizot,
François Blondel, Marie Bèche-Wittmann, Camille Gaumat et Marion Veschambre Patrac
Revue archéologique du Centre de la France [En ligne], Tome 59, 2020,
mis en ligne le 11 juin 2020, consulté le 15 juin 2020.
URL : http://journals.openedition.org/racf/4006

 

Résumé : Situé à la “ Barrière du Lot ” sur la commune des Martres-de-Veyre, l’espace funéraire des “ Chaumes d’Allier ” correspond à une aire sépulcrale fouillée entre 1851 et 1923. L’état de conservation hors du commun des vestiges organiques mis au jour (chevelures, cercueils, pièces vestimentaires, mobilier funéraire) a assuré la renommée mondiale de ce site resté paradoxalement méconnu dans sa globalité. La récente découverte d’archives inédites relatives aux investigations du XIXe et du début du XXe s., croisée avec une étude archéo-anthropologique de la documentation hébergée au musée Bargoin de Clermont-Ferrand, renouvelle intégralement l’approche spatiale de cette occupation funéraire. Jetant un éclairage inédit sur les modalités d'exploration du site, les archives exhumées, permettent également d’en mesurer l’importance en livrant pour la première fois un nombre de sépultures entrevues ou bien documentées. Cette nouvelle documentation, couplée aux données archéologiques issues d’opérations préventives et programmées récentes, autorise enfin à aborder la compréhension globale du site antique de la “ Barrière du Lot ”, interprété depuis plus d’un siècle comme une “agglomération”.

Lire l'article : Cliquez !