Peau d’âne et peaux de bêtes. Variations et reconfigurations d’un motif dans les mythes, les fables et les contes

couverture_peau_dane.jpg

Peau d’âne et peaux de bêtes.
Variations et reconfigurations d’un motif dans les mythes, les fables et les contes

Ouvrage collectif publié sous la direction de Frédéric Calas
Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Mythographies et sociétés », 2021, 378 p.
 

Depuis l’Antiquité, le motif de la bête que l’on sacrifie et de la peau que l’on revêt est récurrent dans la littérature, que l’on pense au mythe de la Toison d’or, aux œuvres d’Ésope, de Basile, de Perrault, de La Fontaine ou encore des frères Grimm. Les pouvoirs que l’on prête à la peau animale sont, de même que ses fonctions narratives, multiples : tantôt parure et trophée, gage de puissance et de fécondité voire d’immortalité, tantôt agent d’une métamorphose protectrice, la peau de bête fait souvent office d’adjuvant. Située à la frontière de l’hybridité, de la marginalité et de la monstruosité, la peau de bête est un motif qui continue d’inspirer les fictions contemporaines. Le présent ouvrage se propose d’interroger, non seulement la fonction narrative et symbolique de la peau ou de la fourrure que l’on revêt, à partir, notamment, du conte central de « Peau d’Âne », mais aussi ses représentations picturales, aussi bien fixes qu’animées, ainsi que les potentialités poétiques de ce bestiaire si particulier. Les chercheurs réfléchissent à partir d’horizons épistémologiques différents, à la question complexe, et commune pour les genres retenus, des reformulations, reconfigurations ou rédifications que le thème a pu connaître.

Frédéric Calas est professeur de langue française à l’université Paul Valéry de Montpellier, où il enseigne la stylistique et l’analyse du discours. Ses recherches portent actuellement sur les phénomènes de réécriture des contes selon une approche dialogique. Il vient de s’engager dans un projet d’analyse de discours sur les mots et les représentations de la forêt permettant d’interroger les nouvelles configurations et dénominations de la forêt.

En savoir plus : cliquer...