Réduction, densification, élision : formes et fonctions discursives

arton345-34203hauteur250.jpg

Le colloque a pour but de revisiter les formes de réduction, de densification et d’ellipse du matériel linguistique que les locuteurs investissent afin d’exprimer leurs intentions communicatives. Nous nous intéresserons ainsi à diverses formes réduites, élidées et de densification dans les langues variées, leurs propriétés morphosyntaxiques et sémantiques, et leur fonctionnement dans le discours. En partant de l’hypothèse que ces formes sont complémentaires et permettent de réaliser des procédés discursifs différents, nous souhaitons comparer le rôle de chaque forme par rapport à d’autres, et de chercher à mettre en évidence les facteurs qui déterminent leur emploi dans le discours. Nous nous proposons également de réfléchir aux stratégies de compréhension de ces formes de la part des destinataires.

Programme

Vendredi 25 mai 2018

8h30 Accueil des participants (amphi 220)

8h50 Ouverture du colloque par M. Jean-Philippe LUIS, directeur de la MSH, et Mme Friederike SPITZL-DUPIC, directrice du Laboratoire de Recherche sur le Langage (LRL)

Présidence : Cordula Neis

9h00 Conférence invitée : Gerda HAßLER (Université Potsdam, Allemagne) L’ellipse – un principe d’explication syntaxique et pragmatique dans l’histoire de la linguistique et dans des théories modernes

9h45 Friederike SPITZL-DUPIC (Université Clermont Auvergne) Les approches de l’ellipse et d’autres procédés de réduction du matériau linguistique dans l’histoire de la pensée linguistique (XVIIIe siècle – XIXe siècles)

10h15 Jacques-Philippe SAINT-GÉRAND Les émois linguistiques autour de la phrase (1844-1922-1926-1929-1932)

10h45 Pause

Présidence : Friederike Spitzl-Dupic

11h15 Christiane MARCHELLO-NIZIA (ENS Lyon) Ellipse en syntaxe : l’évolution des phrases sans verbe en français (10e -16e s.)

11h45 Günter SCHMALE (Université Lyon 3) Emblèmes et phraséogestes non verbaux - Prototypes de la réduction d’actions communicatives

12h30 Déjeuner

Présidence : Hana Gruet-Skrabalova

14h00 Conférence invitée : Jean-Christophe PITAVY (Université St-Etienne & Université Galatasary, Turquie) Argument nul et personne, de la phrase à l’énonciation : perspectives typologiques

14h45 Silvia ADLER (Université Bar-Ilan, Israël) De quelques modèles de réduction-densification dans le slogan publicitaire : une syntaxe compacte au service du discours publicitaire

15h15 Margaux COUTHERUT (Université Paris 8) Ellipses des compléments d’objet et des articles dans la recette de cuisine en anglais, un micro-genre procédural concis pour une réalisation plus efficace

15h45 Pause

Présidence : Jean-Christophe Pitavy

16h15 Hana GRUET-SKRABALOVA (Université Clermont Auvergne) Deux stratégies de réduction du syntagme verbal : ellipse vs. proformes verbales

16h45 Gabriel FLAMBARD (Université Paris Diderot) English VP-anaphors : do it, do this, do that

17h15 Huy Linh DAO (INALCO) Réduction de prépositions, prédicat complexe et structure du groupe nominal en vietnamien moderne

19h30 Dîner

Samedi 26 mai 2018

Présidence : Günter Schmale

9h00 Mustapha KRAZEM (Université Bourgogne) Absence des sujets de première personne avec les verbes à l’indicatif

9h30 Cordula NEIS (Université Flensburg, Allemagne) Réduction, densification, élision dans l'oralité simulée

10h00 Mylène BLASCO & Océane ADVOCAT (Université Clermont Auvergne) Faits d’élision et de densification dans les discours oraux : l’organisation formelle et discursive d’entretiens médicaux

10h30 Pause

Présidence : Gerda Haßler

11h00 Lidia LEBAS-FRACZAK (Université Clermont Auvergne) Hypothèse d’un « connecteur causal zéro » à l’oral et de sa proximité fonctionnelle avec car à l’écrit

11h30 Chaobin HUANG (Université Paris 3) Le silence entre dialogue et monologue : la temporalisation et le mouvement de la parole

12h30 Déjeuner

Présidence : Lidia Lebas-Fraczak

14h00 Kevin MENDOUSSE (Université Auckland, Nouvelle-Zélande) De la non réalisation des liaisons facultatives en français hexagonal

14h30 Sabrina ROH (Université Lausanne, Suisse) Le marqueur épistémique JE PENSE et sa forme réduite J’PENSE dans des débats publics et télévisés

15h00 Loïc LIÉGEOIS (Université Paris Diderot) Formaliser l'alternance entre présence et absence du schwa des clitiques : quelques éclairages nouveaux à partir de corpus d'interaction naturelle

15h30 Clôture du colloque

Date de début de la manifestation: 

Vendredi, 25 mai, 2018