Toni Morrison et l'écriture de l'indicible. Minorations, fragmentations et lignes de fuite

couverture_0.jpg

Toni Morrison et l'écriture de l'indicible
Minorations, fragmentations et lignes de fuite

Marlène Barroso-Fontanel, Etudes afro-diasporiques, Paris, L’Harmattan, 2020, 360 p.

 

Par l'écriture, Toni Morrison met en lumière les voix de protagonistes occultées par l'esclavage, des voix confrontées à une double, voire triple marginalité par l'institution esclavagiste. Elle propose ainsi une ré-écriture de l'Histoire au travers de sa trilogie historique, composée de Beloved, Jazz et Paradise, déjà en germe dans son second roman, Sula. À travers l'étude de ces quatre romans, cet ouvrage se propose de mettre au jour la généalogie de l'indicible dans l'oeuvre de Toni Morrison, mais aussi d'analyser le lien dynamique entre minoration et écriture chez cette auteure qui a toujours revendiqué son statut de romancière noire américaine. Les femmes occupent une place centrale dans ce corpus car, à la minoration raciale qui relègue déjà les Africains-Américains en marge de la société américaine, s'ajoute pour les femmes noires la minoration sexuelle.

En savoir plus : Cliquez !