Valorisation des savoir-faire productifs et stratégies de développement territorial

valorisationsavoirfairehauteur_250.jpg

Valorisation des savoir-faire productifs et stratégies de développement territorial
Patrimoine, mise en tourisme et innovation sociale

Ouvrage collectif sous la direction de Jean-Baptiste Grison et Laurent Rieutort

 

De nombreux territoires abritent des productions spécifiques et des savoir-faire originaux, anciens ou contemporains, qui contribuent aux identités locales. Ces savoir-faire productifs, en activités, sont ainsi valorisables au-delà de leur rôle économique de production. Ils sont de plus en plus identifiés comme des éléments du patrimoine local, et deviennent parfois incontournables de l’image des territoires où ils se sont développés. Ils sont parfois mis en tourisme (visite d’entreprises, muséification), générant ainsi une ressource complémentaire à la seule vente des produits.
Les savoir-faire productifs s’inscrivent ainsi dans des stratégies potentielles de développement territorial, que cet ouvrage s’attache à décrypter, à travers une douzaine d’exemples, en France, Italie, Afrique du Nord et Mexique, mis en perspectives. Il s’agit de mettre en évidence, de l’identification au projet de territoire, des trajectoires de valorisation et d’innovation plurielles, à la croisée de problématiques économiques, sociales ou touristiques.

Jean-Baptiste Grison, docteur en géographie, chercheur contractuel à l’UMR Territoires (Clermont Université), travaille sur l’évaluation, le diagnostic et la prospective de territoire et/ou de filière spatialisée en France, dans le cadre de démarches de recherche-action. Il a notamment été en charge de la recherche collaborative sur le Pôle Laine du pays de Saugues. Auteur de l'ouvrage Les très petites communes en France, paru en 2012 aux Presses Universitaires Blaise-Pascal.

Laurent Rieutort est professeur de géographie à l’Université Clermont-Auvergne et responsable du master « Gestion des territoires et développement local ». Directeur de l’Institut d’Auvergne du Développement des Territoires, Groupement d’Intérêt Public associant l’enseignement supérieur et les collectivités territoriales, il est membre de l’UMR Territoires où ses recherches portent sur les nouvelles ruralités, ainsi que sur l’ancrage des activités économiques.